Vous êtes ici : LAREQUOIFRLES PUBLICATIONSOUVRAGES - DIRECTIONS & COORDINATION d'OUVRAGES

Réseaux sociaux : tous ego ? Libre ou otage du regard des autres ?

le 1 octobre 2016

Octobre 2016

De Christophe Assens
Préface : Amiral Pierre Lacoste
Éditions de Boeck

À notre époque, nouer des relations se déroule le plus souvent à l’intérieur d’un cercle d’amis, ou dans une bulle informatique pour cultiver l’estime de soi. Il s’agit d’obtenir la reconnaissance sociale dans le regard des autres : pour devenir populaire, en espérant la réciprocité dans le don, en souhaitant bénéficier de privilèges à partir d’un carnet d’adresses. Ces pratiques ont leur utilité, mais il ne faut pas les idéaliser.
En effet, il n’y a jamais eu autant de réseaux pour relier la population du monde entier, avec l’ouverture des frontières dans tous les domaines : culturels, économiques, sociaux. Et pourtant, le sentiment de solitude ou le repli identitaire n’ont jamais été aussi grands ! C’est le paradoxe de notre époque. Dans ces conditions, les réseaux sociaux n’apportent pas nécessairement de réponse à la crise du « vivre-ensemble ». Ils ne sont pas plus légitimes que l’État pour incarner la démocratie ou plus vertueux que le marché ! Mais ce sont des modes de collaboration incontournables pour faire circuler les idées, partager les richesses, développer l’innovation.
Cet ouvrage aide à comprendre les enjeux du débat, à l’aide de nombreux exemples et illustrations.
Informations complémentaires
Christophe Assens
Professeur en sciences de gestion à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Directeur adjoint du laboratoire de recherche en management - Larequoi